Acheter Une Voiture en Espagne 2020: Neuve & Occasion

Acheter une voiture neuve ou d’occasion en Espagne moins cher peut vous permettre de faire de grosses économies. Dans ce guide 2020 retrouvez toutes les formalités obligatoires et les bons plans pour trouver les meilleurs prix et les grosses remises des mandataires autos espagnoles.


Où acheter sa voiture en Espagne en 2020 ?


Quand on cherche le meilleur prix pour une voiture, il faut être prêt à faire des kilomètres. Pour trouver un véhicule d’occasion comme l’achat d’une SEAT, vous pouvez passer par une version espagnole du site Le Bon Coin ou par un garagiste local.

Passer par un garage

Acheter une voiture à l’étranger, ce n’est pas seulement comparer les prix. Si le tarif est votre obsession, il faut être vigilant au moment de comparer deux véhicules. Ils doivent être similaires : mêmes options, même modèle…

Acheter dans un garage ou passer par un importateur permet quand même de simplifier les choses. Mais si le côté « pas cher » est votre unique obsession, c’est chez les particuliers qu’on fait les meilleures affaires.

Passer par un particulier

Certains particuliers bradent leur voiture car ils ont un besoin urgent de cash. Mais l’occasion est toujours quelque chose de délicat. La protection du consommateur en Espagne n’est pas du tout la même qu’en France.

Les précautions à prendre

Pour ne pas se faire avoir par un particulier (en tout cas pour avoir le moins de chances possibles que cela arrive), il faut savoir à qui on achète : identité, coordonnées…

L’annonce ne doit pas mentir sur la voiture, son état, et éventuellement les problèmes rencontrés.

Cet article peut vous intéresser : comment bénéficier d’un réglage de phares gratuit ?

Reste qu’importer un véhicule n’est pas toujours une démarche simple. L’import doit respecter les mesures de TVA. Il ne s’agirait pas d’être hors la loi. Particulier, prof, neuf, occasion, les règles diffèrent.

Passer par un intermédiaire

Quand on achète une voiture en Espagne à un professionnel, on a une garantie légale. S’il s’agit d’un intermédiaire, il faut s’assurer qu’il a bien le droit de vendre la voiture pour laquelle il s’engage.

Comment ça se passe avec un mandataire auto ?

Il peut s’occuper de la vente, ramener la voiture en France, et la livrer à votre porte. À chaque formule son prix. Le tarif va correspondre au service attendu. Il va grimper avec les kilomètres qui séparent le lieu où se trouve la voiture et votre région. 

Habiter en Bourgogne ou en Bretagne ne coutera pas le même prix. Il sera plus rentable d’aller chercher la voiture vous-même (un billet d’avion low-cost ça ne va pas chercher loin). Mais ça prend du temps.

Un mandataire va vous faciliter la vie

Un mandataire, s’il fait bien son travail, va vous proposer d’autres options payantes. Il peut ainsi régler la note directement au fournisseur, mais cette avance de trésorerie ne sera pas gratuite.

Il est important de bien se mettre d’accord sur tous les détails et les modalités, pour ne pas avoir de mauvaises surprises, en particulier au moment de régler la facture de la prestation.



Que dit la loi ?


Passer d’un pays à un autre a des conséquences. Voici les choses que vous devez savoir.

1. L’état du véhicule

Si tout le monde à le droit de vendre sa voiture, elle ne peut pas être dans n’importe quel état. Celui-ci doit être satisfaisant. Le véhicule doit fonctionner, même si en tant qu’occasion, il ne peut pas être parfait.

2. Le rapatriement de la voiture

Acheter en Espagne peut occasionner des problèmes de logistique. Comment ramener sa voiture à la maison ? Plusieurs solutions existent :

  • Le remorquage.
  • Passer par quelqu’un dont c’est le métier.
  • La conduire vous-même.

Si vous décidez de vous en charger pensez à assurer le voyage (dans tous les pays traversés il faut avoir son assurance). Même si vous êtes un bon conducteur, personne n’est à l’abri d’un accident, et sans assurance, les conséquences sont terribles. Certaines compagnies en font à court terme.

La garantie assistance des concessionnaires

Est-elle valable en passant d’un pays à un autre ? Cela dépend des conditions de la marque. Chez Seat par exemple, vous pouvez en bénéficier si vous tombez en panne en France. Par contre, il n’y aura pas de prêt de véhicule de remplacement.

Tout dépend de la concession avec laquelle vous allez contracter. Il y a des pros qui assurent, et d’autres beaucoup moins !

3. L’immatriculation provisoire

Comment rouler avec votre voiture si elle n’est pas encore immatriculée ? Elle le sera une fois arrivée à destination. En attendant, mettez à l’arrière de la voiture une plaque d’immatriculation provisoire.

Celle-ci est de couleur verte et va vous permettre de passer les frontières de l’UE pendant 2 mois.



Comment immatriculer une voiture espagnole en France ?

Vous avez acheté votre voiture en Espagne et vous l’avez ramené en France ? Bravo, la boucle est presque bouclée. Encore un dernier petit effort et vous allez pouvoir rouler sereinement sur les routes françaises.

Rappeler vous que vous avez 1 mois pour faire les démarches carte grise. Pour cela, allez à la préfecture de votre lieu d’habitation. La plupart acceptent les demandes en ligne.

Les pièces à fournir

Vous devez avoir en votre possession :

  1. La carte grise d’origine avec sa photocopie.
  2. Le certificat de cession : s’il n’est pas en français, il faut le faire traduire par un traducteur agréé.
  3. La demande d’immatriculation.
  4. Si vous passez par un mandataire pour les démarches : le mandat d’immatriculation.
  5. Le certificat de conformité.
  6. Le Quitus fiscal.
  7. Si la voiture ne vient pas de l’Union Européenne : la déclaration de douane (pas nécessaire pour l’Espagne).
  8. Le contrôle technique obligatoire en France si la voiture a plus de 4 ans.
  9. Un justificatif de domicile et pièce d’identité.

4. Le paiement en liquide

L’Espagne a ses limites. On ne peut pas tout payer en espèces. Mais les espagnols et les étrangers ne sont pas logés à la même enseigne.

Les espagnols peuvent régler en liquide jusqu’à 2 500 €. Pour les étrangers non résidents, la limite est fixée à 15 000 €.  Attention à bien respecter ces limites. Vous risquez de devoir payer une grosse amende dans le cas contraire.

5. La TVA

Les voitures neuves (moins de 6 mois et moins de 6 000 kms) sont exonérées de TVA si elles sont vendues en sein de l’Union Européenne.

Le paiement avant remboursement

Certains vendeurs ont pris l’habitude de la faire payer quand même, afin de se garantir contre une éventuelle annulation. Il n’y a rien d’illégal à cela, puisque la TVA vous sera remboursée par l’Espagne.

C’est à vous de faire cette demande de remboursement. Le vendeur, s’il fait bien son travail doit tout vous expliquer. S’il ne le fait pas spontanément, il faut le lui demander.

6. L’ITV : le contrôle technique espagnol

La Tarjeta de Inspección Técnica de Vehículos est obligatoire après les 4 premières années de mise en circulation. Après, c’est tous les 2 ans. Après 10 ans, c’est chaque année. Ce contrôle a un coût, mais il n’est pas plus important qu’en France.

7. Le droit de se rétracter

Quand on passe par un professionnel et qu’on signe le contrat en boutique, on ne peut pas l’annuler. La seule façon de le faire, c’est de voir son prêt refusé et d’avoir inclus cette condition suspensive dans le contrat de vente.

L’achat à distance est lui beaucoup plus souple. À partir du moment où vous n’avez toujours pas pris possession de votre bien, le contrat est résiliable.

8. Les formalités administratives

Il y aura des documents à récupérer avec votre véhicule.

La facture

Elle vous permettra de prouver votre achat si vous êtes contrôlé pendant le trajet retour.

Le Permiso de Circulació

C’est le certificat local.

Le COC

C »est le certificat de conformité européen. Si le vendeur oublie de vous le remettre vous pouvez contacter le constructeur pour l’obtenir.

Comment faire des économies ?


Les véhicules sont-ils moins chers du côté espagnol ?

Est-ce que la marque SEAT est moins chère en Espagne ?

Quand on habite près de la frontière espagnole, on est tenté de la passer pour aller y chercher son véhicule, et en particulier une SEAT. C’est la grande marque de construction automobile du pays.

Les prix

Si on compare les prix entre la France et l’Espagne, à modèle égal et avec les mêmes options, il y a souvent une différence à l’avantage du dernier pays cité. Tout dépendra du modèle et des options.

Il suffit de faire une petite recherche sur les sites d’annonces pour s’en rendre compte. En prenant son temps pour trouver le bon modèle, on peut ainsi économiser quelques milliers d’euros, même en passant par un mandataire qui va se charger des formalités.

Les marques françaises

Les grands constructeurs s’adaptent à leur clientèle, et le pouvoir d’achat des espagnols étant moins important que celui des français (en moyenne), ils font des efforts pour adapter leurs prix à la vie locale.

Toutefois, Renault, Peugeot et Citroën n’ont pas la même politique tarifaire. Parfois ce sont les modèles en France qui sont les moins chers. Ainsi, il faudra débourser moins pour acheter une Clio en France plutôt qu’en Espagne.

Mais les concessionnaires changent la donne en appliquant des remises exceptionnelles. Il arrive parfois de tomber sur un – 25 % !

Pourquoi le prix des voitures est-il meilleur en Espagne ?

La bulle immobilière a cassé les codes et fait reculer le pouvoir d’achat de l’espagnol moyen, tout comme le chômage des jeunes.

Les constructeurs s’adaptent donc à cette réalité économique. Ils n’ont pas le choix s’ils veulent continuer à vendre leurs véhicules.

Ce sont les concessionnaires qui font les prix

Économiser 30 % en passant la frontière, c’est possible si on additionne les remises du constructeur et du concessionnaire. Si vous trouver les prix encore excessifs, sachez que c’est en Allemagne que vous trouverez les meilleurs tarifs.

Lisez l’article complet sur ce sujet : acheter sa voiture en Allemagne.

Et voilà. Vous savez tout si vous avez choisi d’aller acheter votre nouvelle voiture en Espagne. Il ne vous reste plus qu’à profiter de la route. Bon voyage. Le saviez-vous ? Vous pouvez aussi faire un emprunt immobilier en Espagne.

Envie de faire des économies ? Nos articles sur le sujet :