[2020] Saisies Bancaires Immobilières Portugal & Espagne

Chez nos amis portugais et espagnols, les effets de la crise immobilière se font toujours sentir. Par conséquent, de nombreuses agences ont dans leur portfolio de sublimes villas en bord de mer ou de gigantesques appartements sur la Costa Brava pour des prix imbattables ! Partir vivre une retraite dorée ou investir, les saisies bancaires immobilières en Espagne et au Portugal sont une véritable aubaine ! Voici comment en profiter.


Les saisies immobilières, une vraie opportunité d’investissement !


Si vous lisez cet article, c’est que vous avez déjà entendu parler des prix très bas de l’immobilier en Espagne et au Portugal. La légende dit vrai !

Les bonnes affaires ne manquent pas dans ces pays du sud de l’Europe. Fortement impactés par la crise immobilière, ces pays cherchent de nouveaux acheteurs partout dans le monde.

Des maisons à vendre à prix cassés en Espagne et au Portugal

Comparé à une villa dans le sud de la France, sur la côte d’Azur par exemple, il n’y a pas photo. Les maisons sont en vente à des prix dérisoires, incomparables avec ceux pratiqués chez nous en France.

Ces biens appartiennent pour la plupart à des banques espagnoles qui cherchent à se rembourser le plus vite possible et limiter leurs pertes.



En profiter, oui, mais pas n’importe comment

Beaucoup d’acheteurs avisés, venus de plusieurs pays (pas qu’en France mais partout en Europe et dans le monde), sont au courant de cette opportunité d’achat, mais il est toutefois recommandé de se faire aider par un avocat.

Celui-ci sera d’une aide précieuse pour mettre toutes les chances de votre côté afin de réaliser la meilleure affaire possible.

Jusqu’à -40 % pour une villa avec piscine et vue sur la mer

Pour écouler leurs biens et subir le moins de pertes possibles, les banques n’ont pas d’autres choix que de casser les prix.

Depuis 2010, on observe une chute des prix pouvant aller jusqu’à -40% pour un bien immobilier neuf, notamment dans les villes de Marbella et Valence.



Prenons un exemple

Pour une villa avec piscine face à la mer, comptez aux alentours de 2 500  € du mètre carré. Vous l’aurez compris, nous sommes à des années-lumières des prix exorbitants pratiqués à Cannes ou dans les Landes.

Ainsi, il est tout à fait possible de trouver une grande résidence neuve avec piscine et jardin pour un prix allant de 150 000 à 200 000 €. Du côté de la Costa Blanca, vous trouverez de très bonnes affaires immobilières et des prix vraiment avantageux !

Le Portugal, une destination très prisée pour sa douceur de vivre


En Europe, c’est l’un des pays préféré des français et on comprend vite pourquoi. Soleil, plage, vent agréable venant de la mer, golf, et ne négligeons pas bien sûr l’aspect fiscal qui est beaucoup plus avantageux que celui que nous avons en France.

C’est un pays ouvert sur l’international et doté de trois aéroports à Porto, Faro et la capitale Lisbonne.

Le Portugal, c’est un pays où il fait bon vivre

Notamment pour :

Son aspect culturel

Une architecture unique, un style bien défini et une longue histoire souvent partagée avec la France. On adore la région de l’Algarve, la ville de Porto et Lisbonne.

D’excellents vins et une grande culture gastronomique.

Tourisme vert

Le Portugal est un pays avec beaucoup de paysages différents. L’arrière-pays et le bord de mer regorge d’une végétation magnifique et préservée, parfait pour ceux qui aiment le calme de la nature.

Fiscalité avantageuse

Pour les retraités, le statut de résident non habituel offre une exonération fiscale de 10 ans.

Et les professions libérales quant à elles (médecin, dentiste,  architecte, artiste, etc.), bénéficient d’une imposition minimale de 20 %.

Acheter une maison au Portugal


Le marché est encore en forte croissance au Portugal. Le pays s’ouvre à une clientèle étrangère et déroule le tapis rouge afin de remplir les caisses : prix défiant toute concurrence, fiscalité avantageuse et douceur de vivre à l’année.

Beaucoup de biens mis en vente sont des villas et des appartements qui proviennent de saisies bancaires

Si les opportunités sont fréquentes, posez-vous les bonnes questions avant de signer le chèque : la maison est-elle bien située ? Est-elle en bon état ? Est-elle exempte de tout impayé ?

Si vous avez le moindre doute, nous vous conseillons de visiter l’appartement avec un architecte ou un expert en bâtiment pour vous faire une idée plus précise du bien que vous convoitez.

De très belles affaires au Portugal, mais restez vigilants

La plupart des maisons ont été acheté en contractant un crédit hypothécaire. Ce qui explique le nombre maisons saisies.

Au Portugal, il y a beaucoup de biens en vente, et c’est le moment d’en profiter ! Toutefois, il y a des erreurs à ne surtout pas faire lorsque vous choisissez un bien :

  • Ne pas acheter un bien en banlieue trop éloignée de la ville.
  • Éviter d’acheter un bien qui se trouve en pleine campagne, loin de tout.
  • Investissement ou maison secondaire, gardez bien à l’esprit que le bien doit être facilement revendable ou louable.
  • Vérifier que toutes les charges ont été payés et que l’ancien propriétaire n’a pas laissé d’impayés. Car autrement c’est vous qui payez !

Parfois, vous pourrez tomber sur des biens qui ne sont pas totalement achevé. Raison de plus pour vous rendre sur place à plusieurs et vérifier que tout soit fini dans les règles.

À lire aussi : comment faire pour emprunter directement dans une banque portugaise ?

Acheter une maison en Espagne


Nous l’avons vu, la crise immobilière dure depuis maintenant pas mal d’années en Espagne. Certains pensent que c’est trop tard, mais en fait pas du tout. Il reste encore d’innombrables bonnes affaires à saisir.

Pour acheter un maison saisie en Espagne vous pouvez soit passer par une agence immobilière ou simplement participer à une vente aux enchères.

Les prix restent très attractifs, et vous pourrez facilement acquérir un bien pour -30 à -50 % de sa valeur d’origine. Il est donc encore temps de saisir l’opportunité d’acheter la maison de vos rêves.

Comment acheter une maison saisie en Espagne ?

Notre conseil : faites-vous accompagner par un avocat sur place ou un notaire francophone. Privilégiez-en un qui connait bien le marché et ce type de deal.

Vous pouvez choisir l’option agence immobilière, mais souvent elle ne font que leur boulot, sans plus. Tandis qu’un avocat ou un notaire vous guidera dans absolument toutes les démarches et les spécificités liées à la législation en vigueur dans le pays.

Vous ferez des économies

Certes, ces experts coûtent un certain prix.

Mais vous économisez déjà un joli paquet sur la décote du bien, alors il est bien vu de s’entourer de ces professionnels pour éviter toutes déconvenues qui au final vous coûteront peut-être plus cher par la suite.

Bien choisir la localisation de la maison


Le prix n’est clairement pas le seul élément à regarder.

Vous devez bien prêter attention à l’endroit où se situe le bien en question. Est-il proche de la ville, facile d’accès par la route ou au contraire perdu dans la montagne ? Souvent c’est justement l’une des raisons pour lesquelles la maison a du mal à se vendre, sa localisation.

Où faut-il qu’il soit situé ?

Idéalement, le bien devra être proche des commerces, facile d’accès par la route et présenter un attrait touristique, ce qui sera un plus lors d’une location ou d’une revente. Rassurez-vous, ce type de bien est très facile à trouver.

Jetez un coup dans la région d’Algarve, ou de la Costa Brava. Ces endroits sont très prisés ! Quant au prix il est largement inférieur à ce qu’on peut trouver en France, de l’ordre de 30 à 50 % ! Difficile de résister !

Vérifiez l’état du bien dans ses moindres détails avant d’acheter


L’état des maisons saisies peut énormément varier selon les circonstances. Il y a par exemple des logements qui nécessite des travaux, et d’autre qui ne sont même pas achevés.

Si vous convoitez ce type de logement, faites attention à bien faire la mise aux normes. Il y a aussi le cas des maisons dont les propriétaires ont été expulsé et n’ont pas été entretenu. Il existe aussi des biens industriels bruts, qu’il faudra aménager.

La décision vous appartient d’après le projet que vous avez pour votre future acquisition

Gardez en tête que ces rénovations peuvent nécessiter parfois un investissement important.

Pour éviter toute surprise, vous pouvez tout à fait visiter les lieux avec des artisans locaux qui vous diront les travaux à effectuer dans la maison pour la mettre à votre goût.

Les avantages d’investir dans l’immobilier en Espagne


  • Vous obtenez l’équivalent d’une villa du sud de la France mais 20 à 40 % moins cher.
  • Des biens de prestige à des prix très compétitifs.
  • Construction solide et fiable.
  • Large choix de type de biens : programme ancien, neuf.
  • Des biens disponibles partout, en milieu urbain comme à la campagne.
  • Excellentes conditions d’acquisitions offertes par les banques.
  • Faible risque de dévalorisation car le pire est passé et les prix se stabilisent pour peut-être repartir à la hausse dans quelques années.
  • Une législation qui protège les acheteurs.

Attention aux pièges

C’est une des particularités de l’achat en Espagne ou au Portugal. Le propriétaire n’est pas tenu de vous dire s’il y a des impayés sur la maison (eau, électricité, taxes diverses, etc.). En France, lorsque vous achetez un bien, il est libre de toutes dettes. Ce n’est pas pareil dans ces deux pays.

La législation stipule que les factures soient automatiquement reportées sur le nouveau propriétaire. Alors si l’ancien propriétaire ne paye pas ses factures puis 1 ou 2 ans, c’est vous qui allez devoir les payer…

Comment éviter ces problèmes

Pour éviter ce type de tracas, vérifiez bien qu’il n’y ait plus aucunes charges qui pèsent sur le logement.

Pour ce faire, passez par l’intermédiaire d’un avocat qui fera les vérifications nécessaires sur le logement que vous convoitez…

Faire un prêt pour acheter sa maison en Espagne pour un non-résident


Ça y est, vous avez trouvé la perle rare et vous voulez investir. Plusieurs choix s’offrent à vous pour faire votre crédit et obtenir les fonds nécessaires.

Emprunter en France

Vous pouvez par exemple effectuer votre demande de prêt dans une banque française pour acheter en Espagne ou au Portugal. Toutefois les banques françaises demande dans ce cas une hypothèque sur un bien que vous possédez déjà.

Emprunter en Espagne

En deuxième lieu vous pouvez faire un prêt auprès d’une banque espagnole; vous aurez un taux plus intéressant, mais serez aussi amené à faire une hypothèque.

Le nantissement

Enfin il existe le nantissement, qui est une garantie qui repose sur un contrat d’assurance-vie.

Quel que soit le système que vous choisirez, il est toujours recommandé d’avoir un apport financier afin de faciliter et d’accélérer la transaction.

À lire aussi : comment faire un crédit en Espagne.

L’Espagne et le Portugal, deux destinations idéales pour acheter une résidence secondaire ou investir


La péninsule ibérique est géographiquement un superbe lieu pour investir ou acheter sa résidence secondaire : une très bonne qualité de vie, une douceur de vivre grâce au soleil et au tempérament chaleureux de espagnols et des portugais.

La présence au sein de l’Europe et bien sûr les avantages fiscaux.

Vous aurez un large choix entre le type de bien et le lieu

Il est tout à fait possible de craquer pour une belle demeure authentique typiquement espagnol à flanc de colline qui fait face à la mer, ou bien un appartement dans un immeuble neuf au coeur de la ville avec tout le standing moderne.

Le marché immobilier espagnol et portugais a largement de quoi répondre à la demande des acquéreurs et investisseurs français.

L’offre immobilière en Espagne et au Portugal est donc hyper variée

Programmes neufs ou anciens, biens de prestige ou plus modestes. Destinés soit à votre résidence secondaire ou un investissement locatif. 

Les prix de l’immobilier en Espagne ou au Portugal


Le prix au m2 au Portugal et en Espagne est en ce moment l’un des plus bas en Europe, si on tient compte de la localisation du bien. Et ce pour un achat dans le neuf ou l’ancien.

Par exemple, pour moins de 150 000 €, vous pourrez devenir propriétaire d’un appartement de 100 m2 sur la Costa Brava.

À ce prix il ne faut pas négliger les autres taxes imposées par la loi

La taxe foncière en Espagne s’élève à 24,75 % pour les non-résidents.

Quant au Portugal, il dispose de trois taxes :

  1. L’impôt municipal sur l’immobilier (IMI).
  2. L’impôt municipal sur le transfert immobilier (IMT).
  3. L’impôt sur les timbres (IS).

Des taxes à prendre en considération pour vous décider dans votre achat !

Faites vous accompagner dans votre achat immobilier en Espagne ou au Portugal


Si vous ne connaissez pas bien le marché de l’immobilier en Espagne ou au Portugal, nous vous recommandons fortement de vous faire accompagner par un avocat spécialisé, de préférence francophone.

En effet, vous serez amené à comprendre la fiscalité locale ainsi que le juridique patrimonial.

Combien ça coûte ?

Les prestations de l’avocat sont facturés entre 1 % et 2 % du prix du logement convoité avec un minimum de 500 ou 600 €.

En plus de son rôle de conseiller, il vous accompagnera dans toutes les étapes du processus d’achat, et ce jusqu’à la fameuse signature chez le notaire.

Acheter un appartement ou une villa en Espagne est donc une excellente opération immobilière


C’est peut-être enfin l’occasion de vous offrir la maison au bord de mer dont vous rêvez. Les saisies immobilières en Espagne ou au Portugal sont une véritable aubaine pour les français qui veulent acquérir un bien ou investir.

Les ventes d’appartements et de maison par les banques se multiplient et il est très facile de trouver une bonne affaire soit en agence immobilière ou avec les banques elles-mêmes.

Nous répétons encore qu’il est très judicieux de se faire accompagner par un avocat durant toute la procédure, ceci afin d’éviter tout tracas ou malentendu.

Cette précaution prise, trouver un bien à acheter sur les côtes ensoleillées de la Costa Brava ou la Costa Blanca devrait être chose facile. Les prix se sont stabilisés, mais les opportunités sont encore nombreuses, alors foncez !

Origine de la crise immobilière


Faisons un petit bond en arrière pour connaître l’origine de cette crise immobilière qui explique ces prix très bas.

Début des années 2000, l’Espagne et le Portugal lancent à tour de bras des programmes d’immobilier neuf à travers tout le pays.

Des millions de projets sont sortis de terre

Partout, et parfois même en plein désert. Jusqu’à aujourd’hui, il n’est pas rare de se balader dans certaines villes et de tomber nez à nez avec de grands immeubles neufs complètement vides.

Le gouvernement avait bon espoir de remplir tous ces logements. Mais voilà, pour faire vite, les banques ont dû assouplir leur conditions d’acquisition.

Ainsi, de nombreux ménages disposant en réalité de revenus trop modestes se sont endettés plus que de raison

L’inévitable arriva : les taux ont augmenté et les nouveaux propriétaires se sont retrouvés dans l’incapacité de rembourser leur prêt.

Les saisies bancaires se sont multipliés dans tout le pays, laissant des millions de logements vacant.

La crise des subprimes

Ce n’est pas tout. Venant des Etats-Unis, la crise des subprimes (emprunts toxiques) a plongé toute l’Europe dans le rouge.

De nombreuses banques et gouvernement frôlent la faillite, dans une économie déjà en berne. Les sociétés de crédit et les banques ont vite besoin de cash. Ainsi, elles bradent les maisons pour renflouer leurs caisses.

Aujourd’hui, la situation a enfin tendance à se stabiliser

Après de longues années de baisse, il semble que le marché ait atteint sa limite. Par exemple l’agence de notation Standard & Poor’s n’a noté qu’une petite baisse de -2 % déjà en 2014.

Alors ne laissez surtout pas la bonne affaire vous filer entre les doigts ! C’est donc le meilleur moment d’investir dans une saisie immobilière en Espagne ou au Portugal.

Une situation précaire qui bénéficie au plus opportuniste


Nous l’avons vu, le marché immobilier en Espagne et au Portugal est toujours en crise. Le marché du travail retrouve des couleurs, mais le taux de chômage reste pourtant l’un des plus élevé en Europe.

Les emprunts à taux variable

En plus de cela, les banques en Espagne et au Portugal ont tendance à proposer des emprunts à taux variables (très commun, contrairement à la France).

Si au début de la période de remboursement le taux est très bas, il augmente parfois  brutalement et sans prévenir.

Par conséquent, beaucoup de propriétaires se retrouvent dans l’impossibilité de payer leurs traites, les mettant souvent des situations difficiles : saisie immobilière, expulsion, précarité, surendettement, etc.

Pour les plus opportunistes, ce type de situation représente une vraie aubaine

Les banques cherchant par tous les moyens à combler leurs pertes et vendre à tout prix les biens saisis, font des offres alléchantes ! Pour peu que vous soyez bien accompagné, vous ferez à coup sûr des affaires en or.

Beaucoup de logements vacants

Après avoir construit à tour de bras au début des années 2000, ces deux pays se retrouvent avec des centaines de milliers voire des millions de logements vides sous les bras.

À l’époque, les banques ont été laxistes et peu regardantes sur les acheteurs. Du coup, plusieurs années plus tard, les propriétaires insolvables se sont vus dépossédé de leur biens.

Les français en profitent

Nous français, qui sommes à deux pas de ces petits paradis européens (allez voir sur la Costa Brava ou la Costa Blanca pour découvrir des paysages sublimes) ont flairé le bon filon.

Les ventes aux enchères se multiplient, offrant à chaque coup de marteau un nouveau départ dans votre vie ou un nouveau business qui fera fructifier votre portefeuille.

En investissant au Portugal ou en Espagne, vous pourrez facilement acquérir des biens d’exception tout en faisant de grosses économies ! 

Un stock de maisons saisies gigantesque

En Espagne par exemple, on parle d’un stock de plus d’un million de maisons saisies à vendre. C’est énorme.

Sur la Costa Brava ou la Costa Blanca, on peut acheter de très belles villas dans un emplacement idéal pour un prix imbattable.

Mon conseil : renseignez-vous avant de vous lancer

Toutefois, avant de se lancer il est judicieux de se renseigner au préalable sur les conditions d’acquisition du bien.

Il faut également éviter les pièges car la législation au Portugal ou en Espagne n’est pas la même qu’en France.

Même si elle a l’air plus souple en apparence, il y a des spécificités liés au pays que vous devrez prendre en compte lors de votre montage de dossier et aussi dans votre budget. 

Cet article peut aussi vous intéresser : devenir rentier sans capital de départ.